Anticpix, le site des photos abandonnées

Anticpix est une collection constituée durant une trentaine d'années au fil des brocantes, vide-greniers, puces etc... Elle rassemble des photos numérisées par nos soins à partir de lots de plaques photographiques en verre, la plupart du temps des négatifs ou parfois des films souples. Ce catalogue ne contient bien sûr aucune cartes postales ni tirages photographiques du commerce. Toutes les images sont à la disposition du public, pour des usages personnels et non commerciaux. Toute autre utilisation ou publication (livre , site web, exposition,...) est soumise à accord préalable avec Anticpix

Les albums

La collection est organisée en 6 périodes historiques.
Ces périodes sont parfois estimées, parfois réelles, lorsque le négatif (plaque verre ou film souple) est daté, la date est alors précisée dans la légende (rubrique "information " de la photo) De la même manière, certaines sont localisées, soit grâce à un monument reconnaissable, ou en référence à des images internet, soit parcequ'elles sont légendées sur le négatif ou la boîte.Chaque période est organisée en catégories selon les sujets photographiés: Lieux, personnages, activités, animaux, moyens de transport, évènements etc.

le Vestpocket

lot de plaques photos

1. lot de plus de 1000 plaques photos

Appareils photo Vestpocket volets fermés

2. Vestpocket volet fermé

Modèles d'appareils photo Vestpocket

3. Modèles de Vestpocket

Lot de plaques photos en verre

4. Plaques photos en verre

Les films souples négatifs (en rouleaux, photos de 4cm de large, en général de format 6x4 cm) sont apparus peu avant la 1ère guerre mondiale (en 1912), avec le Vestpocket , appareil photo produit par Kodak. Auparavant les négatifs étaient constitués par des plaques de verre recouvertes de l’émulsion photographique photosensible. Différents formats étaient utilisés (Image 4), allant, dans la collection d’anticpix, jusqu’au 18x24cm, format qui représente rapidement un poids considérable pour l’opérateur sur le terrain.

( Images 2 et 3 ) Quelques modèles de Vestpocket, avec le volet (ouverts sur le modèle de droite), et le stylet qui permet de rédiger une courte légende sur chaque négatif, lors de la prise de vue. Une fois refermé l’appareil fait 12x 7 cm (« Format 127 »), ce qui permet de le loger facilement dans une poche (d’où son nom).

( image 4 ) Quelques formats de plaques photos en verre, la plus grande est de format 18x24 cm. Au centre, une plaque stéréoscopique avec ses 2 négatifs. ( image 1 ) Vue partielle d’un lot de plus de 1000 plaques photos pratiquement toutes stéréoscopiques (Collection anticpix).

Presse de guerre et publicité

De nombreux journaux de reportage photographique sont apparus avec la guerre. Ces journaux achètent des clichés aux soldats photographes.

Revue j'ai vu parue le 19 novembre 1914

Revue d'actualité hebdomadaire parue pour la première fois le 19 novembre 1914. Elle devint bimensuelle le 1er avril 1918.

Couverture de l'hebdomadaire le Miroir n°30

Créé en 1912, le Miroir succéda au Supplément illustré du Petit Parisien.

Couverture de l'hebdomadaire le Miroir n°25

Il connut sa plus grande diffusion durant la Première Guerre mondiale, évènement auquel il se consacra exclusivement jusqu'à la fin du conflit.

Publicité extraite de l’agenda Hachette de 1915

Publicité extraite de l’agenda Hachette de 1915, présentant deux appareils photo stéréoscopiques

Sources

Auteurs et personnages

Ils sont inconnus et ne seront pas documentés davantage pour respecter leur anonymat. Ils sont présentés pour leur intérêt historique , ethnologique, témoins de la vie dans les différentes périodes considérées.

Technique / numérisation

Les plaques photos ou négatifs souples ont été numérisées de manière routinière à l'aide d'un scanner Epson Perfection V700 Photo®. En fonction du format original du négatif (entre 24x36mm et 18x24cm) la numérisation a été réalisée avec une définition entre 300 et 600 dpi, en général. Le contraste et la luminosité ont été ajustés a l'aide des logiciels fournis avec l'appareil. Elles sont donc proposées en qualité relativement moyenne, facilement améliorable par rescannage avec une meilleure définition et plus de travail en retouche numérique (élimination rayures, taches, recadrage...).

Dans cette même période, la photo stéréoscopique connait également un grand engouement , nécessitant un appareil à deux objectifs identiques (type Verascope) et pour être visionnées en 3D d’un stéréoscope. Les plaques négatives portent donc deux photos identiques ou presque (leur angle variant légèrement du fait de l’écartement des deux objectifs). Etant donné le nombre de négatifs, les plaques ont été en général scannées de manière standart, non retouchées, ni recadrées, sauf exception. Elles ne sont donc pas présentées à leur maximum de résolution, ni de qualité. Lorsqu’elles sont légendées la légende est reportée sur la photo ou dans l’onglet information.

Référencement

Chaque photo numérisée est référencée par son nom de lot (une ou plusieurs lettres) et par un numéro. Un lot est un ensemble de plaques ou de boîtes de plaques acquises auprès du même vendeur. Certains lots peuvent toutefois être des mélanges de plaques de différentes origines rassemblées par le vendeur préalablement à la vente. En complément à leur éventuelle légende les photos ont été, autant que faire se peut, renseignées au niveau de la date (année) de prise de vue, et de leur localisation géographique. Tout complément d’information (nom d’un village, église, monument....) est le bienvenu et peut être adressé à anticpix.

Contact

Vous désirez acquérir une ou plusieurs photos pour un usage commercial, vous souhaitez obtenir plus d'informations concernant les techniques photographiques de l'époque ou vous avez une identification à nous communiquer au sujet d'une image vue dans la collection...
Merci de nous adresser votre message.